Navigation Cho-Yaba

 

Cinema
Chroniques

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /mnt/116/sdb/a/4/zeni/acz/cinema.php3:4) in /mnt/116/sdb/a/4/zeni/acz/chroniques/films/chaos.php3 on line 10
Chaos

CHAOS (Kaosu)

Hideo Nakata, 1999

avec Masato Hagiwara, Miki Nakatani, Ken Mitsuishi, Jun Kunimura.

Hideo Nakata avait éveillé notre intérêt avec Ring, énorme succès au Japon et ayant eu une bonne carrière internationale. Après une suite décevante, Hideo Nakata s'est essayé au thriller avec ce Kaosu. Malheureusement, l'essai est loin d'être concluant.

Kuroda est un homme à tout faire engagé par une femme pour simuler son propre kidnapping et extorquer de l'argent à son mari. Malheureusement, les choses tournent mal lorsque Kuroda découvre la femme morte assassinée...

Chaos pourrait être le sentiment du spectateur après les premières minutes lorsque l'histoire semble se dérober sans cesse et lorsque Nakata use et abuse d'une construction de l'intrigue en parallèle. Mais les multiples rebondissements finissent par lasser et tue le suspense. Le spectateur sent venir une entourloupe finale et ce qui faisait l'intérêt du film à son début - un kidnappeur stressé, un incompréhension totale des divers protagonistes de ce qui se trame véritablement, disparaît complètement au fur et à mesure de l'avancement du film. Les dernières minutes sont elles tout simplement insupportables - une scène kitsch sous la pluie complètement navrante, et de plus complètement inutiles.
A vouloir trop expliquer, Nakata finit par faire un thriller comme les américains les affectionnent tant. A savoir un scénario alambiqué qui mène le spectateur en bateau tout en laissant à ce dernier une chance de trouver le fin mot de l'histoire pour le conforter dans sa supériorité.
Le plus étonnant est que si la réalisation plate de Nakata y est pour beaucoup dans l'échec du film, le scénario est signé Hisashi Saito qui avait signe celui de Tokyo Fist ...
La seule consolation vient de la présence de Miki Nakatani, déjà vue dans Ring et Ring 2.

Bref, à l'heure où un nouveau thriller fantastique de Nakata sort sur les écrans au Japon, on craint que ce réalisateur ne soit le réalisateur que d'un seul et unique film ...

© Février 2002