Navigation Cho-Yaba

 

Cinema
Chroniques

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /mnt/116/sdb/a/4/zeni/acz/cinema.php3:4) in /mnt/116/sdb/a/4/zeni/acz/chroniques/films/hypnosis.php3 on line 10
Hypnosis

HYPNOSIS

??, 2000


Y-a-t'il vraiment quelque chose à sauver de cette "nouvelle vague" de films japonais d'horreur, initiée par Ring ? Après Tomie et Shikoku, Hypnosis nous laisse dubitatif. Mais soyons indulgent, Hypnosis ne peut être qualifié de film à part entière puisqu'il s'agit d'une adaptation au cinéma d'une série télévisée japonaise portant le même nom.

Plusieurs personnes, sans lien entre elles, trouvent la mort dans des conditions étranges. Un vieil homme se suicide de manière soudaine, une jeune sportive court jusqu'à provoquer la fracture de ses membres inférieurs, un homme s'étrangle avec sa cravate le jour de son mariage. Le seul point commun sont leurs derniers mots : "Le singe vert". Un policier expérimenté et sa jeune jeune collègue, aidés d'un psychologue sont placés sur l'enquête.

Pour être tout à fait franc, ce film ressemble plus à un épisode des X-Files qu'à un film d'horreur. On y retrouve le même ton propre à la série télévisée avec une enquête policière teintée de fantastique et d'étrange. Les personnages sont caricaturaux et fades, quelques images chocs tentent vainement d'apporter un semblant de rythme au film. Mais on s'enlise très vite car plus l'histoire progresse, moins on a le sentiment que l'intrigue va se dénouer. Le pire est que misant certainement sur notre connaissance de la série télévisée (ou bien est-ce un pilote ?), le réalisateur ne se donne pas la peine de nous expliquer le fin mot de l'histoire !

Bref, ennuyeux et bâclé, Hypnosis peinera même à intéresser les fanatiques des X-Files, c'est dire !

© Avril 2001